David Carkeet sur les plages

Du flux constant de mauvaises nouvelles qu’est l’internet version 2017 en émerge enfin une bonne : Monsieur Toussaint Louverture annonce un nouveau roman de David Carkeet pour le printemps prochain.


Des erreurs ont été commises : c’est le titre du prochain roman mettant en scène Jeremy Cook, linguiste cynique et solitaire faisant également office, selon les besoins de l’intrigue, de détective ou de conseiller conjugal. Ses deux premières aventures, publiées chez MTL il y a quelques années, déconcertaient et réjouissaient par leur habileté à détourner les codes du polar (Le Linguiste était presque parfait, dont le titre français résume à merveille la croisée des genres) ou du roman d’enquête (Une putain de catastrophe). Je les ai lu il y a trop longtemps pour les chroniquer en détail, mais j’en conserve une impression vivace : celle de comédies loufoques et tendues, grinçantes et uniques en leur genre – des livres colorés, qui se sirotent comme un jus de fruit maison ou une bière fraîche en été. La narration à la troisième personne y coule avec le plus grand naturel ; on y tourne les pages entre suspense et bonne humeur. Contrairement à d’autres publications MTL (Vilnius Poker, Op Oloop, Enig Marcheur…), ce sont des romans faciles d’accès, qui peuvent se lire en deux-trois sessions. L’autre jour j’ai d’ailleurs eu la surprise de tomber sur une réédition poche du Linguiste, ornée d’un autocollant annonçant sa sélection pour le "prix du meilleur roman des lecteurs de Points". Voilà qui donne un brin d’espoir quant à la possibilité d’une littérature à la fois « grand-public » et de qualité ; pour un peu, on se prendrait à rêver que David Carkeet remplace Marc Levy sur les plages, mais là, je m’égare… Le but de ce billet, c’est juste de dire que j’attends Des erreurs ont été commises avec une certaine impatience... Et puis tant qu'à faire, que je croise les doigts pour publier une interview de MTL prochainement. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Une sorte de divertissement

À propos de Cadavre Expo , première publication en français d'Hassan Blasim.  « Souvent on entends dire que la vie ‘suit son cours...